L'histoire de Saint Tropez

Comment la ville de Saint-Tropez a-t-elle bénéficié de ce nom si mystérieux, si angélique… ? L’histoire date de plusieurs millénaires, plus précisément à Rome durant l’an 68 où un jeune chrétien du nom de Tropez, un resplendissant soldat à la bravoure exemplaire sous les ordres de l’empereur de Rome, l’intolérable Néron n’a pas ressenti la moindre peur de témoigner sa foi en Jésus Christ.

Le monarque est sans pitié, surtout envers les chrétiens qui ne voulaient pas « adorer » les dieux païens. Tropez, lui, a été converti par le grand apôtre Paul et se préparait avec engouement à recueillir le baptême.

Lors d’un culte organisé par l’empereur, celui-ci, avec ses étranges pensées fantaisistes, a prévu de « provoquer une pluie » dans le temple de Diane. Pour cela, il a décidé d’user d’un système d’arrosage que personne ne pourra soupçonner. Lorsque l’eau s’échappa, il s’écria : « La Déesse nous accorde toujours autant de miracles ». Le peuple fut subjugué par un tel phénomène.

Se sentant offensé par les actes du monarque, Tropez se mit à bouillonner et lança : « Que dis-tu, ô César. Il n’y a qu’un seul Dieu, qui a bâti le ciel et la terre ». Sa majesté Néron répliqua en lui demandant ce qui lui fait parler de la sorte. Le jeune soldat répondit : « L’Esprit de Dieu ».

L’empereur, pensant être insulté devant tout le peuple, interrogea Tropez de son refus à vénérer les dieux. La réponse renda Néron écoeuré : « Car ils sont faits de terre et de bois “répliqua le chrétien. Ne pouvant plus supporter un tel affront, César Néron pria à son brave soldat, qui était aussi son meilleur officier, de revenir à la raison : "Demain, tu auras à choisir. Réfléchis".

Tropez savait qu’il n’y avait rien à réfléchir. Il s’est fait baptiser par les mains d’un saint ermite et passa la nuit à prier. Vient le jour de son jugement le lendemain, il se tient au milieu de l’amphithéâtre occupé par une foule nombreuse. Le jeune chrétien savait le sort qui lui est réservé mais il restait impassible face à tout ce drame.

Ayant le regard fier et vaillant, le soldat en Christ attend l’ouverture des portes des fauves sans prendre la fuite. Un lion en est sorti. Très affamé, il bondit sur le jeune homme… Tropez fit brusquement un signe de croix et l’animal tomba raide mort. La foule tressaute de stupeur. Un léopard surgit ensuite dans l’arène. Lorsque la bête se trouva devant le sujet, il lui lécha les pieds. La foule se mit à hurler.

À la suite de tout cela, Tropez fut décapité. On posa ensuite son corps dans une barque avec un coq et un chien qui sont supposés le dévorer. Le petit bateau fut ensuite découvert par les villageois du port. À leur grande stupéfaction, le coq et le chien se plaçaient sur chaque côté de la barque : l’un sur la poupe et l’autre sur le gouvernail. On dirait qu’ils étaient aux aguets, qu’ils protégeaient le corps du défunt.

"Un vrai signe divin" disent les habitants qui ont découvert le corps d’un martyr amoché. Illuminés par cette révélation, ils ont pris la décision de baptiser leur port et village au nom de ‘Saint-Tropez’, en signe de respect du brave soldat et pour ne pas oublier ce que Dieu leur a fait découvrir.


Nos offres de location sur Saint-Tropez

Maison  Sainte-Maxime
à partir de 1 390€ /sem.
Maison Sainte-Maxime

Villa individuelle de 111m² sur un terrain de 550m² clos - Résidence Les Restanques /...

Appartement Sainte-Maxime
à partir de 620€ /sem.
Appartement Sainte-Maxime

Appartement 4 pièces de 92 m² - Résidence Les Balcons Fleuris 1er étage avec ascenseur...

Maison  La Croix-Valmer
à partir de 780€ /sem.
Maison La Croix-Valmer

Rez de villa de 60m² - Domaine de Barbigoua 4 personnes maximum - Accès par escaliers...