Tourisme Saint Tropez

Immortalisé par les peintres néo-impressionnistes, devenu légendaire grâce à la Nouvelle Vague et les yé-yés, élevé aujourd’hui au rang de “place to be” par la jet-set européenne, Saint-Tropez est bien plus qu’un petit port de pêcheurs, c’est devenu un mythe. Celui d’un village du sud de la France qui accueille depuis des dizaines d’années sous son indéfectible soleil, en toute simplicité et avec en conservant une forme d’authenticité, les plus grandes célébrités du monde artistique et politique. On y va pour se cacher et aussi pour être vu !En été, l’affluence touristique métamorphose des traits de Saint-Trop’ mais demeurent des petits coins paisibles, des plages où il fait bon profiter de la mer et parfaire son bronzage. Cependant, le centre ville possède un patrimoine culturel qu’il serait dommage de bouder. Une magnifique citadelle du XVIe siècle abrite le musée de la mer qui passionnera toute la famille. On y accède par un sentier pédestre qui débouche sur les jardins de la citadelle qui valent aussi le détour. Il est vrai qu’à Saint-Tropez, on se déplace la plupart du temps à pied. Dans le Sud, on aime prendre son temps, ainsi des détails de la vie de tous les jours révèlent une autre saveur. En partant du môle Jean-Réveille, digue fermant le port et offrant une vue incomparable sur les abords de la ville, on rejoint le célèbre quai Jean Jaurès où accostent de luxueux yachts surdimensionnés. Juste derrière, on accède à la vieille ville. Si l’on pouvait ne vous donnez qu’un conseil, ce serait de vous égarer dans ce dédale de ruelles peuplées de maisons provençales et d’échoppes de produits locaux. Ainsi, à l’Est, vous auriez toutes les chances de tomber sur le typique quartier de la Ponche. Puis, au hasard de vos déambulations, le musée de l’Annonciade serait là, juste devant vous ! Comment résister à aller contempler les chefs-d’oeuvre de la peinture pointilliste ? Sans oublier, la si admirable église Notre-Dame-de-l’Assomption dont le clocher ocre et jaune est visible, tel un phare,  où que vous soyez dans Saint-Tropez. Elle abrite le buste de saint Torpes, qui a aussi l’immense privilège de figurer sur l’un des deux blasons de la ville.