Prix par nuit :
Montrer uniquement :
Nombre de chambres :
Nombre de salles de bain :

Location de maisons dans la vieille ville de Saint-Tropez

Les connaisseurs, qu’ils soient locaux ou vacanciers amoureux de la ville, savent que le vrai visage de Saint-Tropez n’est pas uniquement fardé de paillettes. On en retrouve aussi d’authentiques traits dans la vieille ville...

Maisons familiales à louer dans la vieille ville de Saint-Tropez

Voici nos multiples offres de location de maisons à Saint-Tropez dans le Var à découvrir. Nous sélectionnons chaque maison à louer afin de vous proposer des biens qui répondent à notre charte de qualité. My Home In Saint-Tropez vous propose de découvrir également des appartements à Saint-Tropez et maisons avec piscine à Saint-Tropez.

Belles maisons à louer dans la vieille ville de Saint-Tropez

Au coeur du faste des quais qui exhibent des yachts au luxe excessif et aux dimensions impressionnantes se dresse une frontière qui se matérialise par les maisons aux façades ocre du port. Une fois cette ligne imaginaire traversée, le promeneur pénètre dans un dédale de ruelles calmes et ombragées. Au hasard de ses flâneries, il tombera sans doute sur la rue du Clocher. Les Tropéziens s’accordent pour dire que c’est de là que le célèbre clocher de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption présente son plus beau profil. Ses couleurs ocre et terre-de-sienne illuminent tout simplement le village. Quand le soleil se couche, ses rayons le teintent de nuances rosées et chaleureuses. Ce paysage aux nuances mémorables a d’ailleurs été immortalisé par Matisse dans sa célèbre oeuvre, Vue sur Saint-Tropez. Plus récemment, cette carte postale a été choisie pour le générique d’une célèbre série télévisée diffusées dans les années 2000, intitulée Sous le soleil. En y regardant d’un peu plus près, vous constaterez que le clocher abrite une particularité : il possède quatre faces avec seulement trois horloges. Une légende aime à raconter qu’une querelle de clocher (c’est le cas de le dire) partageaient les habitants de Sainte-Maxime et les Tropéziens. Les premiers ne possédaient pas d’horloge et il n’était pas question qu’ils profitent de l’heure des Tropéziens. Ainsi la face du clocher orientée vers Sainte-Maxime a été privée d’horloge...Autre caractéristique de l’église à ne surtout pas manquer : elle loge en son sein le véritable emblème de la ville ! En effet, il serait dommage de se priver d’admirer le buste de Saint-Tropez en personne. Il incarne le saint protecteur des marins. A ce titre, il est porté à travers les rues chaque année au cours de la procession de la Bravade. L’histoire raconte que Torpetius, brillant officier, fut choisi par l'Empereur Néron comme intendant de son palais. Converti par Saint Paul, Torpetius fit une profession de foi solennelle lors d'une fête organisée par l'empereur, qui ordonna sa mise à mort. Mais les fauves qui devaient le dévorer se couchèrent à ses pieds... La colonne à laquelle il fut attaché pour être flagellé se brisa et tua le bourreau… Pour finir, Néron le fit décapiter et ordonna de mettre la dépouille du traître dans une barque avec un coq et un chien, à l'embouchure de l'Arno. Poussée par le courant, sa cargaison miraculeusement protégée et épargnée, la barque vint s'échouer, le 17 mai de l'an 68, sur le rivage qui allait prendre plus tard le nom de Saint-Tropez…
Si vous préférez goûter aux délices de la vieille ville depuis un appartement, consultez l’offre de My Home In.