Vacances à Saint Tropez : Infos Pratiques

SAINT TROPEZ EN QUELQUES MOTS :  

L’égérie de Saint-Tropez est et restera toujours Brigitte Bardot. Dans les années 1960, elle débarque dans ce petit port de pêcheurs avec ses robes vichy et sa horde d’amis plus célèbres les uns que les autres. Alors une tornade de popularité s’empare du golfe enchanteur. Le climat méditerranéen appelle à la vie en plein air et à la fête. Les acteurs de la Nouvelle Vague et les chanteurs yéyé en ont fait leur lieu de villégiature, construisant de grandes demeures luxueuses dans un environnement naturel qu’ils ont su préserver. Depuis, ce succès ne se ternit pas et Saint-Trop’ continue d’attirer les People du monde entier, des acteurs aux hommes politiques, en passant par les stars du petit écran ou des séries françaises. Les propriétaires de yachts luxueux aiment aussi faire admirer aux badauds leur dernière acquisition maritime qui mouille dans le port. A Saint-Trop’, la simplicité n’est pas de mise. Le clinquant et le glitter font leur loi. Pourtant, la vieille ville et un patrimoine culturel ne sont pas bien loin. Une citadelle du XVIe siècle, le musée de l’Annonciade en honneur des grands noms de l’art moderne, des ruelles médiévales aux détours desquelles coule paisiblement une antique fontaine, des places secrètes comme celle aux Herbes qui accueille un marché aux poissons qui vaut de détour… Dans les hauteurs, on retrouve aussi très vite la quiétude provençale. Les grillons, les oliviers, les vignes… Des villages offrent des panoramas sur le golfe à couper le souffle. Sans oublier les dizaines de plages qui jalonnent le littoral. Là aussi, le luxe côtoie la simplicité... Vous pouvez louer dans un club privé un transat et parasol, en attendant de vous faire servir un cocktail ou vous installer où bon vous semble sur une plage publique pour admirer vos enfants en train de gazouiller dans les vagues. Le dessinateur Sempé a su comme personne croquer ce subtil équilibre dans un ouvrage qu’il consacre entièrement aux paradoxes qui habitent la ville. C’est justement là que réside tout le charme de Saint-Tropez ! Selon vos envies, vous pouvez goûter au calme et la beauté d’une nature luxuriante ou bien vous glisser dans le flux des vacanciers qui se promènent sur le port en s’extasiant devant le luxe ostentatoire des yachts. Chacune de ces deux options représente une expérience assez unique que peu de lieux vous offriront simultanément.



COMMENT VENIR ?

Voiture : La commune de Saint-Tropez étant très préservée a l’avantage de n’être traversée par aucune route d’importance. Rejoindre ses beaux rivages en voiture nécessite donc des indications précises et relève, en été, d’un véritable parcours du combattant.Vous pouvez prendre l’A8 (E 80), sortir “Draguignan - Le Muy-Golfe de Saint-Tropez”, puis la RD 25 jusqu'à Sainte-Maxime sur 19 kilomètres et enfin l'ex-RN 98 sur 12 kilomètres.Vous pouvez aussi emprunter l’A57, sortie “Le Cannet-des-Maures”, puis par la RD 558 sur 24 kilomètres jusqu'à Grimaud, et pour finir la RD 61 sur 9 kilomètres en passant par le célèbre carrefour de La Foux.Par le bord de mer, l'ex-RN 98 relie la ville à Toulon - La Valette-du-Var, Saint-Raphaël, Cannes, Nice et Monaco.Une fois dans les environs, la RD 93, appelée “la route des Plages”, dessert Pampelonne, Ramatuelle et La Croix-Valmer. La route est si jolie qu’elle vaut la promenade !

Gare : La gare la plus proche (seulement 32 kilomètres) du centre de Saint-Tropez est Saint-Raphaël - Valescure. Elle est desservie par les TGV, les intercités et le TER Provence-Alpes-Côte d'Azur. Pour rejoindre Saint-Tropez, rien de plus facile ! Des navettes de bus vous attendent et vous déposeront en un rien de temps sur le port ou à proximité des plages.

Tous les détails d’horaires et de tarifs sont ici :

https://www.gares-sncf.com/fr/gare/frxsk/saint-raphael-valescure

https://www.ter.sncf.com/paca

http://www.varlib.fr/

Aéroport : A moins d’une centaine de kilomètres de Saint-Tropez, l'aéroport international de Nice-Côte d'Azur accueille des vols réguliers et Low Cost tout au long de l’année. Pour les liaisons nationales, l'aéroport de Toulon - Hyères, à 44 kilomètres du centre ville, peut représenter une option plus économique que l’aéroport de Nice. Cependant, les vacanciers de prestige privilégient l'aéroport de La Môle - Saint-Tropez à 15 kilomètres ou encore l'aéroport de Cannes - Mandelieu à 40 kilomètres. Grimaud dispose même d’un héliport.


QUAND VENIR ?

Les conditions climatiques de la région sont assez idylliques : étés chauds et secs, hivers doux et humides. De mars à octobre, le taux d’ensoleillement est le plus élevé de tout l’Hexagone. Entre juin et septembre, les températures moyennes dépassent les 20° et frôlent les 28° en période de pic. Autrement dit, à Saint-Tropez les vacances d’été sont synonymes de météo au beau fixe.


LES INCONVÉNIENTS

Il est de notoriété publique que, dès les premiers beaux jours du printemps, la Côte d’Azur est très prisée par les vacanciers. Sur les deux mois d’été, Saint-Tropez se transforme et se met au service des touristes venus profiter de son ambiance et de ses plages. La concentration de population sur ce petit coin de paradis ne vous conviendra pas forcément si vous aspirez au silence absolu.